Et pendant ce temps Simone veille!

2018

Le Pompon, 70 pages

XxxxxxxxxxX

C’est le livret de la pièce que j’ai vue jouer au théâtre de la Contrescarpe, Paris 5ème.

J’ai choisi de chroniquer ce petit ouvrage (70 pages) afin d’en faire connaître la pièce et la troupe.

Quatre actrices en scène, une narratrice (Simone) et trois qui jouent des femmes sur quatre décennies, qui rapportent l’évolution de la condition féminine en France depuis les années 50.

Je n’avais pas d’a priori en allant au spectacle, je m’attendais même à voir une pièce très tournée sur la vie de Simone Veil…

Hé bien oui et non ! oui pour les combats pour les femmes, non pour un auto centrage. On parle bien ici des femmes, de leur vie, de leur combat pour être respectées autant que les hommes, des évolutions juridiques, mais pas que… On les retrouve confrontées à leurs propres contradictions, à leurs envies de vivre avec les hommes et pas contre eux.

Il y a énormément d’humour dans cette pièce, les chansons qui les ponctuent sont à mourir de rire. Mais aussi de la tendresse qu’on peut éprouver face à leurs prises de conscience… et peut-être par rapport à notre propre vécu.

J’ai relu le texte tout de suite après, j’en avais donc à l’esprit les silences, les bons mots, les indignations et les rires dans la salle. Les hommes présents ont ri autant que les femmes… Les réparties sont extrêmement drôles :  « Simone de Beauvoir. Le Deuxième sexe !!!!! C’est affreux ! C’est quoi ? C’est où ? (…) Deuxième sexe ? Ça veut dire deux fois plus de gosses ! »

L’énergie déployée par les comédiennes est incroyable, c’est une bouffée d’air pur sur un sujet sérieux qui nous touche tous et toutes… allez-y !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :