La souffrance des autres

Val McDermid

383 pages

Editions Le Masque, 2007

Dans ce quatrième opus de la série mettant en scène le psychologue profileur Tony Hill et l’inspecteur principal Carol Jordan, on assiste à une traque sans merci d’un tueur de prostituées et de pédophiles.

Carol Jordan a été violée lors de sa précédente mission en immersion et peine à refaire surface quand on lui propose de prendre la tête de l’équipe des crimes majeurs de Bradfield. Celle-ci, chargée dans un premier temps d’élucider des « cold cases », va se retrouver confrontée à une série de crimes sur des prostituées dont le modus operandi est similaire à ceux perpétrés deux ans auparavant. Mais le tueur est déjà enfermé dans un hôpital psychiatrique. S’agit-il d’un imitateur ou bien l’homme enfermé n’est-il finalement pas le vrai tueur?

Les personnages créés par Val McDermid sont attachants, mais dans ce roman, plus particulièrement, elle révèle la fragilité de Carol qui doit reprendre sa vie de femme et de policière, alors qu’elle n’a plus confiance en elle. Cette première enquête est primordiale pour la suite, car ses subalternes et ses chefs ne lui pardonneront pas la moindre erreur. Et elle doit également mettre les choses au clair avec Tony Hill, qui se reproche de ne pas l’avoir suffisamment aidée après son agression.

J’aime les romans de Val McDermid, qu’il s’agisse comme ici de la série, ou de « one shot ». Les personnages sont bien campés, le suspens est garanti et on ne s’ennuie pas une minute.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :