Je ne l’ai pas oubliée, la plus belle histoire d’amour d’un séducteur

Giovanni Giacomo Casanova

95 pages

2001, Maxi-Livres

Dans cette courte histoire extraite de ses Mémoires, on découvre un Casanova très épris d’une jeune femme nommée Henriette, dont il ne sait rien sinon qu’elle est française. Lorsqu’il la rencontre elle est avec un autre homme beaucoup plus âgé que lui qui a 23 ans et il n’a de cesse qu’elle devienne sienne. Henriette satisfait son attente, et il est aux petits soins avec elle, lui procurant des robes, des bijoux, tout ce qu’il peut, allant même presque jusqu’à la ruine pour elle.

Las, les belles passions doivent cesser et après trois mois passés  » dans un enivrement de bonheur », Henriette doit retrouver le chemin de sa parenté officielle, laissant Casanova éperdu et triste.

Notre séducteur continuera ses ravages, mais jamais il n’oubliera celle avec laquelle il aurait voulu partager sa vie, car non seulement elle était belle, mais elle avait également de l’esprit, elle qui était devenue l’idole de [son] âme ». Tous les sens de l’Italien en étaient donc comblés. Et au seuil de sa mort, penché sur sa table d’écriture, il peut ainsi assurer : « Non je ne l’ai pas oubliée ; car la tête couverte de cheveux blancs, son souvenir est encore un véritable baume pour mon cœur. »

J’avais bien évidemment connaissance du mythe de Casanova, sans jamais m’être intéressée à sa vie ni à ses écrits, et cette charmante histoire le dévoile plus comme un homme attachant et attentionné qu’à un être désireux d’enchaîner les aventures. Et il m’a été plaisant de retrouver ces tournures de phrases du dix-huitième siècle, empruntant un langage détourné pour exposer les sentiments, et les réflexions de Casanova sur les relations entre les femmes et les hommes sont très intéressantes à lire à l’aune de notre époque.

Un petit voyage historique bien agréable!

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :