Les Contes du Réveil Matin

Michel Bussi

Illustrations d’Eric Puybaret

320 pages

Éditions Delcourt, 2018

CD 8 h 28

Lu par François Tavares

Éditions Lizzie, 2018

J’ai reçu ce livre dans le cadre de la rencontre avec les auteurs dans les locaux des Éditions Delcourt le 7 décembre 2018, et le CD le jour même par les Éditions Lizzie, ce dont je les remercie chaleureusement.

Ce qui frappe tout d’abord, c’est la beauté de la couverture et le poids du livre.

La reliure cartonnée et glacée est magnifique, et l’illustration à la fois douce par sa couleur bleu pâle et poétique par les dessins proposés. On se doute bien que l’on va entrer dans un univers particulier quand on y voit un jeune garçon tenir un caddie rempli d’objets divers qui s’en échappent.

Mais oui, car le sujet du livre, c’est Corentin, un garçon un peu bizarre sans doute, car les objets lui parlent.

Au travers d’un prologue et de dix histoires, Michel Bussi et Éric Puybaret nous font voyager au pays de l’enfance et des objets du quotidien qui ont tant de choses à raconter!

Je les ai lus le matin, pour me réveiller… et ça a fonctionné! Une petite bouffée d’air frais pour commencer la journée.

Des fleurs qui nous invitent à les laisser sur pied, des barreaux d’échelle qui se disputent pour avoir la meilleure place, une sorcière qui met en place un moyen de stopper la communication, une voiture amoureuse de son conducteur, des courses de caddies, un sapin vénéneux, un petit grain de sable qui voudrait devenir grand, un mobile oiseau boudeur, une plongée dans un livre de contes pas tout à fait comme les autres, la découverte de l’amour grâce à des boîtes à lettres coquines… Et Corentin grandit au fil des contes, ses préoccupations se modifient également.

Les descriptions sont précises, on s’y croirait, j’ai vécu la course des caddies comme une course de Formule 1 (ça donne envie d’essayer mais pas sûr que Monsieur Auchan ou Madame Carrefour apprécient!). Le rythme est adapté aux histoires racontées, et j’ai bien souvent souri, voire ri (éclat de rire à la toute fin du conte « La sorcière de Vipéra »).

Les petits ou gros travers humains sont abordés, autant de leçons de vie distillées subtilement et poétiquement, qui pourraient permettre aux parents de discuter avec leur enfant, ou à l’enfant lui-même de pousser plus loin la réflexion.

Je ne suis plus une enfant depuis longtemps, mais ce qu’il en reste au fond de moi a été très touché par ce livre magnifique. Mieux, j’ai adoré! L’écriture est fluide, les dialogues correspondent au vocabulaire des enfants, l’humour et le second degré sont présents pour le plaisir des parents. Et les dessins sont vraiment d’une grande beauté.

Ces Contes du Réveil Matin sont très réussis, un vrai coup de cœur!

J’ai d’ailleurs pu compléter mon expérience avec le CD audio des Contes, portés par la voix de François Tavares. J’ai ainsi « lu » les trois derniers contes seulement sous format audio, mais ce fut également un enchantement de redécouvrir les mots de Michel Bussi dans les autres contes, grâce aux modulations et aux intonations du comédien.

J’ai particulièrement aimé écouter se chamailler les barreaux de l’échelle pour y détenir la meilleure place, ou les boîtes à lettres dont je ne savais pas qu’elles détenaient autant de pouvoir dans les relations de cœur…

Une vraie réussite là aussi !

Publicité

2 réflexions sur « Les Contes du Réveil Matin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :