Éclair d’été

Tamara McKinley

452 pages

Éditions France Loisirs, 2009, L’Archipel, 2009

De l’Irlande de la fin du dix-neuvième siècle jusqu’aux années soixante en Australie, le destin d’une femme qui découvre tardivement qu’elle a été spoliée de son héritage.

Irlande, fin du dix-neuvième siècle. Henry, jeune homme de bonne famille, peintre, s’éprend de Maureen, jeune femme pauvre du village. Contrainte de s’enfuir pour protéger l’enfant qu’elle porte, Maureen est rattrapée par Henry, que son père a renié. Tous deux, gagnés par l’envie de réussir ailleurs, décident de traverser les océans pour s’installer en Australie.

De son côté, Kate Kelly, jeune fille irlandaise, quitte son village sur les conseils de sa mère pour devenir gouvernante et échapper à la misère et à la condition féminine de l’époque. Elle entreprend ainsi la traversée vers l’Australie pour accompagner un veuf et ses enfants.

Patrick Dempster, dit « Paddy », petit voleur et meurtrier, recherché par la police, espère lui échapper en tentant sa chance vers l’Australie.

C’est sur le bateau que les quatre protagonistes vont faire connaissance et que leurs destins vont se lier durant les six mois que dure le voyage.

Paddy est très attiré par Kate qui le rejette sentant le mauvais homme, manipulateur. Et il souhaite s’associer à Henry pour tirer le maximum de profit de mines de pierres précieuses.

Australie, années 1960. De l’union de Maureen et Henry est née Myriam. C’est elle qui, à soixante-quinze ans, ayant découvert qu’elle a probablement été privée de l’héritage de son père, veut laver son honneur et s’associe les services d’un jeune avocat, Jake, pour mener la procédure en justice.

C’est à travers le récit de Myriam et ses rêveries que l’on découvre le destin de ses parents et le sien propre et ce qui l’amène aujourd’hui à s’interroger sur cette possible spoliation. On fait ainsi connaissance avec la nouvelle génération, la fille de Myriam, Chloé, artiste peintre, son ex-mari Léo, lui aussi artiste renommé, et ses deux petites-filles, Louise et Fiona.

On suit la vie et les aventures des personnages tant du passé que du présent, avec pour cadre d’une part l’Irlande miséreuse et d’autre part, l’Australie des mines, des « stations » d’élevage, des grands espaces, de la chaleur et de la poussière.

J’ai lu plusieurs ouvrages de Tamara McKinley, j’ai toujours aimé son talent de me faire m’évader totalement grâce à des destins de femmes hautes en couleurs, dans cette Australie où tous les rêves semblaient pouvoir se réaliser, et celui-ci n’y échappe pas. Dépaysement total, je me suis laissée porter par ce livre déniché en Ressourcerie en septembre 2018, et j’en suis ravie!