Notre petit secret

Roz Nay

300 pages

Hugo Poche Suspense, octobre 2019, Hugo Thriller, 2017

Notre petit secret est le premier roman de l’auteure, qui a reçu le Prix VSD RTL du meilleur thriller étranger 2017, décerné par un jury présidé par Douglas Kennedy.

Je remercie les Editions Hugo et Cie de me l’avoir adressé à l’occasion de sa sortie en édition de poche.

Angela se trouve dans la salle d’interrogatoire de la police de Cove, Vermont, interrogée par l’inspecteur Novak au sujet de la disparition de Saskia, la compagne actuelle de son ancien petit ami.

Assez réticente à n’évoquer que cette disparition, dont elle ne s’estime pas responsable, Angela insiste pour retracer toute l’histoire, commencée lors de son adolescence dix ans plus tôt, par sa rencontre avec un garçon nommé HP.

HP va devenir son premier amour, l’ami qu’elle n’a jamais eu auparavant, jusqu’à ce qu’Angela doive partir en Grande-Bretagne effectuer ses études. Les événements vont alors prendre une autre tournure : Angela rencontre Freddy, HP rencontre Saskia.

Dans la construction originale du roman de Roz Nay, Angela raconte et en même temps émet ses commentaires sur sa situation actuelle, la salle dans laquelle elle se trouve enfermée, les réactions de Novak qu’elle pressent. C’est un peu comme si on entendait ses pensées en parallèle de sa narration.

Le livre en lui-même est un huis-clos puisque le sujet principal est l’interrogatoire d’Angela, mais la majorité des scènes relatent ses souvenirs. J’ai trouvé Angela à la fois très attachante, son histoire d’amour avec HP fait forcément écho à des situations vécues et des sentiments éprouvés par le lecteur, et repoussante à d’autres moments. L’histoire qu’elle narre n’est ainsi vue que par le seul prisme de la jeune femme, ponctuée par des rappels à la réalité de l’inspecteur Novak, au fur et à mesure des résultats des investigations policières.

Alors, tour à tour, on s’interroge sur les actes qu’Angela aurait bien pu commettre.

Ce livre se lit très vite, tant l’écriture est fluide et tant on souhaite arriver au bout et connaître le fin mot de l’histoire. Thriller psychologique, il m’a beaucoup plu mais pourrait dérouter des lecteurs habitués à une construction plus traditionnelle.

Je verrais bien une adaptation en pièce de théâtre, avec vote du public à la fin sur la culpabilité ou non d’Angela dans la disparition de Saskia. Puis, après le vote, l’annonce du dénouement imaginé par l’auteure…

Citations

« Il faut savoir commencer une histoire par son commencement, le vrai, et croyez-moi, il s’est passé des choses bien avant que ça Saskia n’arrive. »

« Pendant que je parle, tous ces souvenirs m’envahissent et je retourne dans le passé ; j’y suis vivante, et la lumière n’a pas changé. »

« J’ai lu quelque part que dans le jeu du chat et de la souris, la seule façon de gagner pour la souris est de se jeter volontairement dans la gueule du chat. J’y pense souvent. La futilité nous regarde droit dans les yeux. Nous devrions simplement cesser de courir. »

Une réflexion sur « Notre petit secret »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s