Clues – Intégrale

Mara

184 planches + 26 pages de croquis

Éditions Akileos, 2016

Fin de lecture 10 octobre 2021.

Entre 2008 et 2015, la dessinatrice, scénariste et coloriste Suisse Margaux Kindhauser, dite Mara, a raconté l’histoire d’Emily Arderen, dont l’intégralité des aventures a été compilée en 2016.

J’ai eu beaucoup de plaisir à lire d’affilée ces quatre romans graphiques qui comptent l’histoire d’une jeune fille d’une vingtaine d’années qui, exilée aux États-Unis, revient en 1898 à Londres afin de faire toute la lumière sur la mort de sa mère.

Et quoi de mieux que de se faire embaucher auprès de l’élite de Scotland

Yard, le célèbre inspecteur Hawkins, pour trouver des indices, les fameux « clues »!

Évidemment, à la fin du dix-neuvième siècle, il est impensable qu’une femme s’occupe d’autre chose que de servir le café ou récurer le bureau du grand inspecteur… Mais la ténacité d’Emily, son intelligence fine vont se révéler un véritable atout pour faire progresser l’enquête sur un gang qui sévit depuis de nombreuses années, les Red Arrows. Infiltrés dans tous les milieux, commettant des actes terroristes, ils menacent le pouvoir en place. Hawkins, son fidèle ami Henry et Emily vont s’atteler à démanteler cette redoutable organisation.

Le Livre Un, Sur les traces du passé, expose quelques planches où apparaissent Emily et sa mère en 1881, puis le retour de la jeune fille à Londres en 1898 et ses premiers pas près d’Hawkins.

Emily est impatiente, sans réflexion et maladroite.

Le Livre Deux, Dans l’ombre de l’ennemi, met en lumière les ramifications des Red Arrows, ainsi que leurs actes destructeurs envers ceux qui les combattent. Les vies d’Emily et Hawkins sont en danger.

Le Livre Trois, Cicatrices, se focalise sur le passé d’Hawkins. Raconté par Henry, on découvre le tout jeune homme de la campagne essayer de s’intégrer dans le quartier trouble de Whitechappel, et s’intéressant fortement aux sciences forensiques. On y comprend aussi comment ont été fondés les Red Arrows et le lien avec la mère d’Emily.

Enfin, le Livre Quatre, A la croisée des chemins, transcrit le dénouement de l’histoire. Le dessin et le coloriage y sont différents des trois premiers tomes.

Autant les précédents évoquent bien l’époque victorienne, avec des dessins fins et nets, des couleurs pleines, autant le quatrième tome apparaît plus moderne, avec un dessin moins net et un coloriage de type aquarelle, plus flou. Je l’ai moins aimé pour ces raisons, mais cela traduit peut-être la volonté de l’autrice de mettre en exergue la volonté jusqu’au-boutiste d’Emily de démanteler le gang : moins de romantisme, plus de réflexion et de détermination, et surtout plus de réalisme. Emily a gagné en maturité, elle a perdu sa candeur.

Chaque tome est introduit par une planche dessinée et non coloriée.

Les planches de croquis en fin de livre montrent le travail de conception, et intègrent une photographie de Mara réalisant son œuvre. C’est très intéressant de voir un croquis se transformer en dessin plus net puis en une planche colorée, ou de constater l’abandon de certains dessins initialement prévus dans une planche.

J’ai donc aimé l’ensemble de l’ouvrage pour ses qualités esthétiques ainsi que pour l’histoire et les interactions entre les personnages. J’ai également été sensible à la mise en valeur des recherches scientifiques qui ont permis de faire évoluer la prise en charge des victimes de crimes et aider à la résolution des enquêtes.

Publicité

Une réflexion sur « Clues – Intégrale »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :