CHERUB – Mission 2 : Trafic

Texte : Robert Muchamore – Baptiste Payen

Illustrations : David Combet

128 pages

Casterman, 2017

Adapté du roman de Muchamore paru en 2007

Fin de lecture 10 février 2022

Dans ce deuxième volume de la série adapté en BD, on retrouve James dans sa deuxième mission d’infiltration pour l’organisation Cherub. Avec trois autres jeunes, Kerry, Kyle et Nicole, au sein d’un couple d’anciens de Cherub, il doit se nouer d’amitié avec des adolescents au cœur d’un trafic de drogue, pour faire tomber le patron du gang, homme d’affaires jusqu’ici inattaquable.

Le couple et leur bébé ainsi que les quatre adolescents censés avoir été adoptés investissent donc une maison à Thornton. Par le biais des enfants du trafiquant, Keith Moore, ils doivent se rapprocher de lui pour le faire tomber, par tous moyens, sauf en consommant eux-mêmes de la drogue. Sous peine d’exclusion de Cherub.

Les voici donc entraînés dans une mission à très haut risque, dans une banlieue minable.

« Personne ne s’installe à Thorthon par choix : un tiers des maisons sont vides, un tiers occupées par des étudiants fauchés, le reste par des demandeurs d’asile, des repris de justice ou des familles surendettées. »

Plus violent que le premier tome, plus incisif aussi sur des thématiques propres à mettre en garde la jeunesse, j’ai trouvé le scénario bien construit, autour du combat contre la drogue, les réseaux qui la diffusent, les ravages qu’elle entraîne et les valeurs de Cherub. La difficulté pour James et ses camarades infiltrés de mettre de côté leurs sentiments et de mentir pour mener à bien leur mission est également bien mise en exergue, adrénaline d’une part contre peur de perdre la vie d’autre part.

J’ai par contre moins aimé le dessin que pour le premier tome, le dessinateur ayant changé, j’ai eu du mal par moments à différencier les personnages les uns des autres. La qualité du papier, mate, et les couleurs moins relevées correspondent cependant à l’histoire et contribuent à l’atmosphère plus sombre du roman.

J’aurai plaisir à continuer la découverte de cette série, au fil de l’adolescence de James et ses camarades.

Publicité

Bilan du mois de janvier 2022

Allez hop ! Nous voici repartis pour une nouvelle année de lecture, qui a plutôt bien commencé – non en nombre, avec toujours des difficultés à m’y mettre, mais en qualité.

J’ai pu conforter mon appétence pour des auteurs, en découvrir de nouveaux grâce aux services presse et aux clubs des lecteurs. Premiers romans ou confirmés, c’est toujours un plaisir d’échanger avec des adeptes ou les auteurs eux-mêmes.

Neuf livres ont donc intégré ce premier mois de 2022.

Sucre amer, Avni Doshi

La dame blanche, Denis Zott

Sans passer par la case départ, Camilla Läckberg

De l’or et des larmes, Sandrine Villain

L’accro du shopping fête Noël, Sophie Kinsella

Les désossés, François d’Epenoux

Des poignards dans les sourires, Cécile Cabanac

Ces orages-là, Sandrine Collette

Leïla et les filles perdues, Odile Maskens

Bilan du mois de février 2022

Un mois un peu trop court pour lire beaucoup ! Mais j’ai apprécié les livres découverts, majoritairement polars ou ayant un lien avec l’espionnage et/ou avec les traumatismes affectant la mémoire.

Cherub – Mission 1 : 100 jours en enfer, Muchamore

CHERUB – Mission 2 : Trafic, Muchamore

30 secondes, Xavier Massé

Les racines des ombres, François Rabes

Voyage thérapeutique, Armand Cabasson

Urbex sed Lex, Christian Guillerme