Six de cœur

Carlene Thompson

Traduit par Jean-Luc Piningre

412 pages

J’ai lu, 2003, Éditions de la Table Ronde, 2001

Wheeling, Virginie occidentale. Jolie petite ville, marquée des superstitions autour de la ferme Pritchard et la mort atroce sur place d’une jeune fille, Faith, il y a treize ans.

Tout commence à New York par le meurtre d’une jeune danseuse à succès, Angie. Près d’elle, on retrouve une carte à jpuer portant le numéro 6 et un coeur tracé avec son sang.

Monica, avocate de renom, contacte ses anciennes amies de Wheeling, Laurel, Denise et Carla, car elle pressent que le meurtre d’Angie pourrait avoir un rapport avec la mort de Faith.

On suit ensuite tout le récit depuis la vision de Laurel. Fleuriste, elle est la petite amie de Kurt, policier dont elle ne se sent pas vraiment amoureuse.

Denise est mariée au médecin de la ville et a une petite fille, Audra.

Carla vient d’être quittée par son mari car elle ne peut plus avoir d’enfants.

Les quatre amies se réunissent dans la chambre d’hôtel de Monica à Wheeling, et se rendent compte qu’elles ont toutes reçu une photo du meurtre d’Angie et une carte représentant un six de cœur. Laurel veut prévenir la police, mais ses compagnes l’en empêchent. En effet, la mort de Faith est peut-être plus ambiguë qu’il n’y parait, et les jeunes femmes pourraient être incriminées.

Mais les menaces se poursuivent, un autre meurtre est bientôt perpétré et les suspects potentiels se multiplient.

J’ai beaucoup aimé ce thriller où se mêlent présent et passé, le contraste entre l’atmosphère joyeuse de fin d’année et l’angoisse qui monte autour du quatuor sans que leurs proches n’en soient avertis, des secrets de famille dévoilés, les apparences qu’on veut sauvegarder.

Publicité