Murmurer à l’oreille des femmes

Douglas Kennedy

Lu par Xavier Percy et Marcha Von Boven

CD audio 19 plages, 5 h 13

Audiolib, 2014, Belfond, 2014

En douze histoires racontées majoritairement par le comédien Xavier Percy, la voix de Marcha Von Boven étant réservée aux nouvelles narrées par des femmes, Douglas Kennedy explore les relations homme-femme, le couple, les impacts de la vie familiale avec les parents sur la vie amoureuse future de leurs enfants (Guerre froide).

Certains auront l’impression de devenir le couple idéal, jusqu’à ce que « l’idylle [soit] parasitée par les réalités du quotidien », évoquant les désillusions de la vie de couple avec cet autre qui met tout en œuvre pour casser le bonheur. (Possibilités).

D’autres vont croire que leur vie va changer radicalement, mettre tout en œuvre pour y arriver et se retrouver le cœur piétiné (Un dîner hors du commun) !

Et l’on voit comment un projet important pour l’un peut induire des conséquences terribles pour la sphère familiale (Couche-tard).

On en voit ainsi poursuivre coûte que coûte, malgré leur certitude que la relation installée est vouée au pire : la « réal-politique de la routine quotidienne », où « la personne dont vous êtes récemment tombé amoureux se révèle sérieusement dérangée du caisson »! « Nous ne voyons que ce que nous voulons bien voir »(Une erreur de parcours)

« Ton problème, tu sais ce que c’est ? », c’est la phrase que reçoit une femme dès qu’elle ose interpeller son mari, sur son indifférence, son manque d’intérêt pour sa famille, pour des broutilles comme pour des faits importants.

« Cette question (…) n’appelle même pas de réponse d’ailleurs parce qu’il en a déjà une en tête et elle consiste en une longue liste de mes innombrables défauts, en un constat de mon inaptitude à correspondre à celle qu’il voudrait que je sois ».

Le non-dit, le mépris, « l’agressivité passive », jusqu’à la question fatidique…

« A quels clichés croit-on pouvoir se raccrocher, surtout quand on se croit amoureux ! »

Elle fait partie de mes préférées!

Sonate d’été évoque les regrets d’un amour de jeunesse.

Si vous passez de ce côté-ci du Strip raconte l’histoire d’un comptable de la mafia qui plaque tout pour se mettre à jouer: « Si je gagne. Est-ce qu’une carte peut tout changer ? Seulement si on le veut pour de bon. »

Dans Fera l’affaire, la femme, avocate, mère, 44 ans, a rencontré son mari il y a six ans et celui-ci étant d’une catégorie socio-professionnelle en dessous de la sienne, la mère de la jeune femme avait salué cette relation comme « Fera l’affaire ». Quelques années plus tard, n’est-ce pas réciproque ?

L’appel narre l’histoire d’un homme qui sait qu’il va tout plaquer, qui règle ses comptes avec tout son entourage, osant dire tout haut ce que tous pensent tout bas, et c’est réjouissant! On aimerait bien le faire parfois, n’est-ce pas? Mais encore faut-il pouvoir assumer les conséquences jusqu’au bout !!!

Et puis, le décès de l’enfant de Pierre et Rebecca a mis fin à leur couple. Ils ont refait leur vie, et Rebecca demande un jour à rencontrer Pierre. « Pourquoi et comment les êtres se ratent, se rencontrent et se perdent »? Sur les questions existentielles qui se posent à chacun… (Et puis?)

Enfin, dans Un conte de Noël, une femme avocate règle ses comptes avec son ex-mari, qui veut récupérer une bague de valeur pour sa nouvelle épouse, en faisant une très très belle action!

J’ai beaucoup aimé cette exploration de nos travers amoureux, de l’inconsistance à l’inconséquence, entre gentillesse et mépris, du début de la passion à celui de la haine, les hommes ont tout de même majoritairement le mauvais rôle dans ces nouvelles. Le rythme dans certaines d’entre elles est haletant, il m’a été difficile d’appuyer sur le bouton « stop » pour vaquer à mes occupations! Et les voix des comédiens étaient tout à fait adaptées à la lecture de ces nouvelles.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :