Ne me racontez pas d’histoires

Joy Fielding

Traduit par Elisabeth Galloy

415 pages

Le livre de Poche, 1995, Jean-Claude Lattès,1993

US book challenge :

livre 1 : État de l’Illinois/ une auteure américaine

Jess est substitut du procureur à Chicago, Illinois. Elle vit seule après son divorce dans un petit appartement avec un canari pour compagnon. Elle essaie notamment de poursuivre des auteurs d’agressions sur des femmes.

Une de ces affaires lui tient particulièrement à cœur. Connie a en effet été agressée chez elle, et a identifié formellement Rick Ferguson. Cet homme a proféré des menaces à l’encontre de Connie si elle allait jusqu’au bout de la procédure, et il a également commencé à suivre Jess dans la rue, le métro, dans sa salle d’audience pour l’intimider.

Comble du comble, l’avocat de Ferguson est l’ex-mari de Jess, Don, avec lequel elle entretient des relations amicales.

En parallèle de cette affaire, Jess se sent de plus en plus mal, est sujette à des crises d’angoisse qui la mènent au bord de l’évanouissement. Elle se reproche notamment la disparition de da mère, huit ans auparavant, qu’elle a refusé d’accompagner à un rendez-vous médical et n’a jamais plus revu. Jess masque ses sentiments à sa famille, ce qui la plonge dans ces crises et met à mal ses relations avec sa sœur Maureen, son beau-frère Barry et son père Art. D’autant que celui-ci vient de faire la connaissance d’une femme dont il tombe amoureux.

On suit donc Jess dans ses vies privée et professionnelle, avec une tension montante, car son appartement est « visité », qu’elle fait la connaissance d’un homme qui pourrait bien lui plaire mais qui lui cache des choses.

Un très bon thriller de Joy Fielding, conforme à la tournure psychologique des autres romans de cette auteure, et que j’ai lu très vite. Il ne faut surtout pas lire les toutes dernières pages au risque de tuer le suspense.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :