CODE 93

Olivier Norek

360 pages

Pocket, 2014

Plongée dans les cités du 93, la misère, les trafics en tous genres, la police qui fait ce qu’elle peut : un cadavre qui revient à la vie, un autre salement brûlé, des dossiers disparus, des lettres anonymes.

On suit la construction de l’équipe du Capitaine Victor Coste au SDPJ 93, qui fera le socle des deux livres qui suivent : « Territoires » et « Surtensions ». Et il vaut mieux les lire dans l’ordre pour comprendre les affinités et les taquineries des uns et des autres.

Au fil de l’enquête, on découvre les vies parallèles de ces policiers, quand ils en ont… car il n’est pas simple d’avoir une vie de famille, une vie de couple, quand votre profession vous amène à toucher la laideur du monde et que vous n’avez pas

d’horaires.

Tout le talent d’Olivier Norek s’exprime dans la construction de personnages attachants parce qu’humains, ce ne sont pas des super-héros. On sent aussi la sincérité dans la narration, ils existent ces quartiers, ces lieux de retrouvailles (la pizzeria… excellente d’ailleurs!), ces lieux traversés à fond au son du deux-tons. Heureusement que l’humour est également à l’honneur, certaines réflexions m’ont fait rire, et relâcher la tension.

Mais on frémit également parce que le premier métier de l’auteur c’est d’être policier. Et qu’on sait aussi que la réalité dépasse souvent la fiction. Alors à qui peut-on faire confiance ?

Un rythme rapide, une enquête prenante, un livre haletant.

Citations

« Malgré sa taille et une gueule à lui demander pardon même si on n’a pas tort, il ne semblait pas prêt à revivre cette histoire tout de suite. »

« Placées côte à côte, la photo prise au cours du mariage et celle réalisée dans les locaux de garde à vue faisaient l’effet d’une pub avant/après. Avant la came, après la came. Il fallait enlever quinze kilos, cerner de gris le contour des yeux, jaunir les dents restantes, ajouter dix ans de fatigue et un regard de hérisson pris dans les phares d’un 4×4 pour reconnaître à peu près la même personne. »

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :